Dégâts et sauvetages : l'énergie des vignerons à rude épreuve dim 1 mai 2016

Bougies dans le vignoble de Chablis - lutte contre le gel - Blog Trinque Fougasse - photos Aurélien Ibanez © Aurélien Ibanez

On peut tout avoir : une solide formation, de bonnes connaissances de la vigne et du vin, un savoir-faire réputé et une passion dévorante pour son métier. Mais s'il est une chose que l'on ne maîtrise pas, ce sont les éléments.

Les vignerons de Loire, de Bourgogne et du Cognaçais ont été assommés par des températures passées en dessous de zéro dans la semaine du 25 avril 2016, capturant ainsi les faibles bourgeons dans une prison de glace.

L'angoisse de chaque femme ou homme travaillant la terre naît bien de là, de ce qu'ils ne peuvent contrôler. La grêle et le gel en font partie et 2016 sera marquée par une absence liquide dans bien des tonneaux...

"De l’énergie, il en faut encore et toujours pour continuer, pour s’obstiner, pour survivre à la grêle, au gel (une pensée pour toutes les vigneronnes et tous les vignerons touchés par ce fléau cette semaine), aux pluies torrentielles, aux orages, à la canicule, aux animaux, aux maladies, aux voisins parfois… ou encore aux mauvaises critiques, aux retours durs à digérer, à l’indifférence, à l’incompréhension, au vitriol de ceux qui n’aiment pas qu’on les empêche de tourner en rond, aux pépins physiques ou mécaniques, au coup de moins bien, à la lassitude.", écrit Guillaume Deschamps sur son blog Roumégaïre.

Comment retrouver cette énergie quand on donne déjà tout, au quotidien, et que la fatalité s'abat sur vous ? Courage, élans de solidarité (plus que jamais, buvons les vins de ces vignerons ! Ils auront besoin de trésorerie !), aide, compréhension, présence, pensées... "l'union fait la force" et le collectif empêche les bras de se baisser.

 
 
 
Bougies dans le vignoble de Chablis - lutte contre le gel - Blog Trinque Fougasse © Aurélien Ibanez
 

Une énergie collective que l'on retrouve dans le sauvetage du vignoble de Chablis, immortalisé par le photographe Aurélien Ibanez cette semaine.

Le feu et l'eau pour lutter contre la glace : "Une activité nocturne inhabituelle se met en place dans le vignoble, tous les vignerons sont sur le pied de guerre. Du côté des Premiers Crus Fourchaume, ils s'activent pour mettre en route les systèmes d'aspersion qui vont pomper l'eau du Serein coulant au bas du coteau et arroser les rangs de vigne toute la nuit afin de protéger les jeunes bourgeons dans un cocon de glace.

Un peu plus loin, en direction des Grands Crus, d'autres allument des bougies disposées dans les rangs destinées à maintenir une température positive autour des ceps évitant le givre de se former."

Beauté, tristesse et compassion mêlées, la Nature est aussi une histoire d'Hommes.

Patricia Huczek.

 

Contactez-nous

Si vous êtes contents dites le autour de vous,
sinon dites le nous !

Ecrivez-nous ! Rejoignez nos équipes ! Abonnez-vous à notre newsletter

Restaurant 0ʼNord

Hopitaux / Facultés
1581 route de Mende
34090 Montpellier

04 99 23 27 00 Comment venir ? Où se garer ?

Restaurant 0ʼSud

Bassin Jacques Coeur
148 rue de la Galata
34000 Montpellier

04 99 23 27 05 Comment venir ? Où se garer ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération