Emmanuel Giboulot, viticulteur Bio ayant refusé l'épandage de pesticides jeu 6 mar 2014

Sur le site Change.org , voici comment débute la page de soutien adressée à la Draaf Bourgogne :

"Aujourd'hui, un viticulteur encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois d'emprisonnement pour avoir refuser de traiter, à titre préventif, sa propre production avec des pesticides . Retour sur une affaire étonnante qui révèle l'incompatibilité et l'incompréhension entre deux modes de production agricole : le conventionnel et la biodynamie."

 

D'un côté, les défenseurs d'une agriculture raisonnée, Bio, Biodynamique; de l'autre, la version de l'Interprofession, qui rappelle que certaines maladies, telles celles engendrées par le Phylloxéra, avaient décimé une bonne partie de la vigne française dans la seconde partie du XIXème s.

En attendant le jugement, le 7 avril, le comité de soutien est toujours mobilisé. Qu'il soit complaisant ou non, ce débat mérite que l'on s'y attarde, et surtout que l'on s'informe.

 

Contactez-nous

Si vous êtes contents dites le autour de vous,
sinon dites le nous !

Ecrivez-nous ! Rejoignez nos équipes ! Abonnez-vous à notre newsletter

Restaurant 0ʼNord

Hopitaux / Facultés
1581 route de Mende
34090 Montpellier

04 99 23 27 00 Comment venir ? Où se garer ?

Restaurant 0ʼSud

Bassin Jacques Coeur
148 rue de la Galata
34000 Montpellier

04 99 23 27 05 Comment venir ? Où se garer ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération