Le Mailhol du Domaine Henry dans un bel ouvrage lun 7 nov 2016

Au XIXe siècle, chaque région viticole française cultivait des cépages nombreux et diversifiés qui constituaient un des éléments majeurs du patrimoine viticole. A partir de la fin du XIXe siècle, différentes crises, notamment celle du phylloxera, associées à des changements agricoles profonds, sont à l'origine de l'abandon d'un grand nombre de cépages locaux. Aujourd'hui, les cépages délaissés et/ou peu représentés dans l'encépagement actuel sont qualifiés de « cépages modestes ». La prise de conscience de l'importance de ces cépages dans le monde viti-vinicole est en cours et certains professionnels se les réapproprient.
Cet ouvrage, qui propose une sélection passionnée, propose de découvrir une cinquantaine de cépages modestes. Sur deux ou quatre pages, joliment illustré par des photos ou planches, chaque cépage est raconté avec passion par le vigneron qui produit encore et qui tente de réintroduire les vins qui en sont issus.

Le Mailhol du Domaine Henry dans le livre d'André Deyrieux "À la rencontre des cépages modestes et oubliés"
 
Le Mailhol du Domaine Henry dans le livre d'André Deyrieux "À la rencontre des cépages modestes et oubliés"
 

Le nom de la cuvée provient du nom languedocien « Mailhol », qui signifie la « vigne jeune », « le plantier ». Ce choix a été motivé par le besoin d’établir un lien entre l’époque contemporaine et le XVIIIème siècle. Le principe de cette cuvée est de reconstituer le vin de Saint Georges d’Orques tel qu’il existait autrefois. Il possédait déjà une grande notoriété puisqu’il rayonnait dans toute l’Europe, jusque dans la lointaine Russie du Tsar Pierre le Grand.

Ainsi, ce vin rouge est issu de cépages anciens cultivés dans la région au XVIIIème siècle et aujourd’hui disparus. Après 5 ans de recherche, les propriétaires ont complanté une vigne avec des anciennes variétés : aspiran noir, aspiran gris, oeillade noire ou grise… Ce vin fait partie des têtes de cuvées. Tous les cépages sont mélangés dans la même parcelle, puis récoltés et égrappés en octobre. La cuvaison dure 15 jours, suivie d’un élevage en cuves.

Au final, ce vin est plus léger en alcool qu’un vin moderne, il a plus d’acidité et son fruit est frais ; ce qui induit une plus grande proximité avec les vins de Bourgogne. La robe grenat profond surprend par sa palette de petits fruits rouges sauvages. La bouche est à la fois pure et complexe, aux saveurs ciselées, mais présente surtout une étonnante persistance.

(Source : Le Figaro Vins )

 
Le Domaine Henry se déguste aussi chez nous !
HENRY 2011
O'Nord, O'Sud, sur place, à emporter et même en ligne pour ceux qui sont loin !
Les HENRY sont vignerons de père en fils depuis plus d'une dizaine de générations.
 
 
 

Contactez-nous

Si vous êtes contents dites le autour de vous,
sinon dites le nous !

Ecrivez-nous ! Rejoignez nos équipes ! Abonnez-vous à notre newsletter

Restaurant 0ʼNord

Hopitaux / Facultés
1581 route de Mende
34090 Montpellier

04 99 23 27 00 Comment venir ? Où se garer ?

Restaurant 0ʼSud

Bassin Jacques Coeur
148 rue de la Galata
34000 Montpellier

04 99 23 27 05 Comment venir ? Où se garer ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération