Domaine d'Aigues Belles

La famille qui exploite encore aujourd'hui la propriété. Vers 1950, suite aux années difficiles d'après-guerre, la vinification directe dans les caves du domaine fut abandonnée au profit des nouvelles caves coopératives de Carnas et de Corconne. Cinquante plus tard, en 2000, après une période consacrée à la restructuration de l'encépagement partiellement détruit par les gelées, la famille Palatan décide de réhabiliter l'ancienne cave et de vinifier à nouveau directement une partie de la récolte avec un objectif de qualité. Aujourd’hui, Gilles Palatan et ses neveux Patrice et Thierry Lombard continuent l’exploitation à laquelle ils participent depuis leur enfance et en particulier depuis la rénovation de la cave du domaine.

Cuvées disponibles sur notre boutique en ligne :

Cuvées également disponibles à l'achat sur place

L' Autre Blanc 2016, L'Insolent 2011, L'Insolent 2012, Le Blanc 2016, Premier Rolle (blc) 2016
 

C'est vers 1870 qu'apparaît avec Eugène Bosc le Domaine d'Aigues Belles dans la famille qui exploite encore aujourd'hui la propriété.

Histoire

C'est vers 1870 qu'apparaît avec Eugène Bosc le Domaine d'Aigues Belles dans la famille qui exploite encore aujourd'hui la propriété.

L'indicateur Charles Gervais des Vignobles Méridionaux mentionne dans son édition de 1897 une production de 1.000 hectos de vin. A partir de 1902, fait précurseur pour l'époque, le vin était vendu directement au consommateur, en bonbonnes ou en bouteilles, à l'initiative de Gustave Fabre, négociant à Nîmes et conseiller général du Gard, dont le fils avait épousé une des co-propriétaires du domaine. Le vin était commercialisé sous le nom "vin du Château d'Aiguebelle" et la promotion se faisait dans la revue mensuelle l' "Alliance du Producteur et du Consommateur" sous le slogan "Bon coq gaulois ne boit que vin" !

Estival'Off #2 - 2012 - Gilles Palatan - Aigues Belles
 
Georges Albert Aoust - Gilles Palatan - Aigues Belles- déc. 2012
 

Vers 1950, suite aux années difficiles d'après-guerre, la vinification directe dans les caves du domaine fut abandonnée au profit des nouvelles caves coopératives de Carnas et de Corconne. Cinquante plus tard, en 2000, après une période consacrée à la restructuration de l'encépagement partiellement détruit par les gelées (arrachages des hybrides, aramons, aubuns et replantation de cépages améliorateurs), la famille Palatan décide de réhabiliter l'ancienne cave et de vinifier à nouveau directement une partie de la récolte avec un objectif de qualité. Toute la famille (quatre générations) a participé à ce renouveau.

Aujourd’hui, Gilles Palatan et ses neveux Patrice et Thierry Lombard continuent l’exploitation à laquelle ils participent depuis leur enfance et en particulier depuis la rénovation de la cave du domaine.

Les vignes

Le vignoble aujourd'hui :

Situation géographique : Dans le Gard, entre Quissac et Brouzet-les-Quissac, au lieu-dit Aiguebelle, à 40 Km de Nîmes et de Montpellier. Voir le Plan d'Accès

Superficie : La superficie totale est de 20 ha 70 .
En 2000, ce sont 2 ha qui ont été sélectionnés pour la cave particulière, puis 4 ha en 2001 et 2002, 5 ha en 2003, et 7 hectares en 2004, 2005 et 2006 Le reste du domaine est exploité pour les caves coopératives de Carnas et de Corconne.

Type de sols : Sols arides et caillouteux, calcaires et argilo-calcaires.

Principaux Cépages rouges : Syrah, grenache, cabernet sauvignon, merlot, cinsault, mourvèdre.

Principaux cépages blancs : Sauvignon blanc et chardonnay, 30 ares de Roussane ont été plantées en 2004.

Appellation : Près de 6 ha sont classés A.O.C. Coteaux du Languedoc, le reste vin de pays.
De manière délibérée, par choix des assemblages, c’est l’appellation Vin de Pays d’ Oc qui a été choisie bien que ce soit les vignes du terroir AOC qui entrent dans notre sélection.

La culture :

Les vignes ont de 6 ans à 45 ans, l’age moyen étant de plus de 25 ans. Les densités de plantation varient de 3500 à 4500 pieds à l’hectare. La taille est la plus courte possible. En cas de carence, ce sont des fumures organiques qui sont utilisées, essentiellement apportées par le troupeau de mouton du village. Les traitements sont faits selon la méthode dite de lutte raisonnée. Le rendement recherché est de l'ordre de 25 à 30 hectos à l'hectare.Ces rendements sont maîtrisés par la taille d’hiver, par l’ébourgeonnage et par un éclaircissage en vert en juillet si nécessaire.

Les vendanges :

A pleine maturité phénolique, les vendanges sont faites manuellement en cagettes de 20 kilos. Un premier tri a lieu à la vigne, un deuxième sur la table de tri à la cave, avant égrappage et mise en cuve. Les vendanges des raisins blancs ont lieu la nuit.

L'élevage :

En barriques, un tiers bois neuf, un tiers bois d'un an, un tiers bois de deux ans pour les vins rouges. Dans le cas du vin blanc, ce ne sont que des barriques neuves qui sont utilisées.

Les barriques sont de type bordelais en chêne de la forêt de l’Allier produites par François Frères. La durée de l'élevage est de 12 mois ou plus pour les vins rouges et environ trois mois pour le vin blanc. La mise en bouteille a lieu au domaine, sans filtration ou après une filtration minimum, en bouteilles du type « Grande Tradition » de Saint-Gobain.

Depuis 2004, il est tenu compte pour les opérations de soutirage et de mise en bouteilles du calendrier lunaire.

 

Contactez-nous

Si vous êtes contents dites le autour de vous,
sinon dites le nous !

Ecrivez-nous ! Rejoignez nos équipes ! Abonnez-vous à notre newsletter

Restaurant 0ʼNord

Hopitaux / Facultés
1581 route de Mende
34090 Montpellier

04 99 23 27 00 Comment venir ? Où se garer ?

Restaurant 0ʼSud

Bassin Jacques Coeur
148 rue de la Galata
34000 Montpellier

04 99 23 27 05 Comment venir ? Où se garer ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération