Les Vignes Oubliées

"Les Vignes Oubliées" c'est avant tout une aventure humaine, fruit d'une rencontre entre Jean-Philippe Granier et Olivier Jullien, l’un des plus grands chercheurs de terroirs du Languedoc. Il est le fil conducteur qui a permis la création de ce jeune domaine sur le terroir de Saint-Privat. Dès les premiers tests les raisins montrent un joli potentiel, il était donc venu le temps de voir si la traduction en vin était tout aussi belle.

Cuvées disponibles sur notre boutique en ligne :

Cuvées également disponibles à l'achat sur place

Vignes oubliées (blanc) 2015

« Pourquoi avoir choisi ce nom évocateur de « vignes oubliées » pour votre vin ? »

Les Vignes Oubliées vigneron
 

Jean-Baptiste GRANIER : - On a choisi ce nom pour une raison assez simple, qui est que ces vignes avaient de fortes chances de disparaître. Elles allaient tomber peu à peu dans l’oubli car elles ne correspondaient pas à la culture des caves coopératives de production. On a décidé de s’adapter aux rendements et au travail que nécessitaient les vignes, et on a fait en sorte que tout le monde s’y retrouve, les vignerons, les consommateurs et nous-mêmes. Donc tant que ce nom existera sur nos bouteilles, ces vignes ne s’oublieront pas.

« Cela fait maintenant quatre années que vous vous êtes lancés dans cette aventure, quels ont été les éléments déclencheurs à la base de cette histoire ? »

Les Vignes Oubliées - étiquette
 

Jean-Baptiste GRANIER : - Je crois que ce qui a primé c’est l’élément humain. Avant tout, il y a eu la rencontre avec Olivier Jullien. Une rencontre unique et riche en expériences. Olivier est sûrement l’un des plus grands chercheurs de terroirs du Languedoc. Il est le fil conducteur qui m’a permis de me lier au terroir de Saint-Privat. Ensuite l’autre élément déclencheur a été les tests que nous avons réalisés en 2007 sur le raisin des vignes oubliées. J’étais à l’époque en stage chez Olivier dans le cadre de mes études d’ingénieur agronome. On a été surpris par la beauté du raisin des « vignes oubliées » et on a voulu voir si la traduction en vin était tout aussi belle.

« Si vous deviez décrire le breuvage des « vignes oubliées » en quelques mots, quels seraient-ils ? »

Jean-Baptiste GRANIER : - « Les vignes oubliées » c’est un vin de rencontre, de partage et d’équilibre. C’est un équilibre doux et serein à l’image du terroir de Saint-Privat. La générosité de ce vin et la qualité de ses tanins font qu’on a envie d’y revenir. C’est le plus important car le vin est fait pour être bu et… rebu.

Interview de Jean-Baptiste Granier réalisée le 21/06/2012 à Saint-Privat.

Crédits Photos :  www.goutsdusud.fr et www.superatelier.com

 

Contactez-nous

Si vous êtes contents dites le autour de vous,
sinon dites le nous !

Ecrivez-nous ! Rejoignez nos équipes ! Abonnez-vous à notre newsletter

Restaurant 0ʼNord

Hopitaux / Facultés
1581 route de Mende
34090 Montpellier

04 99 23 27 00 Comment venir ? Où se garer ?

Restaurant 0ʼSud

Bassin Jacques Coeur
148 rue de la Galata
34000 Montpellier

04 99 23 27 05 Comment venir ? Où se garer ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération